architecte interieur - grenoble

10 Avr Le métier d’architecte intérieur : l’alliance entre créativité et technicité !

Lorsque vous vous adressez à une agence d’architecture, vous confiez votre projet à un architecte d’intérieur qui se charge de sa conception, mais aussi de sa réalisation. Mais quelles sont vraiment les responsabilités de celui qui se modifie votre maison pour en faire le reflet fidèle de votre personnalité ? Immersion au sein du métier d’architecte intérieur et de ses enjeux !

L’architecte d’intérieur : de la conception à la réalisation

L’architecte d’intérieur est celui qui conçoit l’aménagement des espaces de votre bien en respectant des critères à la fois fonctionnels, et esthétiques. Il se doit d’harmoniser son ensemble, en composant avec la lumière, les volumes, les couleurs ou matières, tout en prêtant une attention particulière aux détails.

Observation des espaces

Dans un premier temps, l’architecte d’intérieur s’informe de vos besoins et tente de cerner vos envies et vos attentes. Il effectue ensuite un relevé de mesures dans votre bien et un plan d’état des lieux, afin d’intégrer les contraintes et potentialités de l’espacel. Le respect des contraintes budgétaires du client est essentiel.

design-espace

Élaboration des plans

En tenant compte de tous ces critères, – contraintes financières, techniques et des normes à respecter – l’architecte va alors élaborer des concepts via des esquisses qui permettront une estimation financère. Plans, modélisation 3D, un panel d’outils sur ordinateur viennent alors l’aider à créer la solution la plus adéquate au client, qui lui sera présenté.

architecte-plan_2

Gestion du chantier

Après validation du client, l’architecte devient chef de projet : il détermine le choix des artisans qui interviendront sur le chantier afin de réaliser le projet en question, et suit les travaux en supervisant leur réalisation. Ainsi, l’architecte d’intérieur planifie et coordonne sa création en tenant informé le client de l’état d’avancement de celui-ci.

rénovation-travaux

Premier enjeu : cerner l’originalité de chaque lieu

Un architecte d’intérieur n’appréhende pas un espace destiné à recevoir du public (bureau, magasin…) de la même façon qu’un logement.

Son objectif est de réussir à créer l’ambiance qui vous correspond et que vous recherchez en tenant comptes des contraintes de ce lieu. Dans ce sens, chaque chantier est alors unique et il suffira donc de cerner l’originalité de cette situation pour en retirer tout le potentiel.

Etre imaginatif lui permettra de se projeter dans le projet et transmettre ses idées au client, qu’il accompagne et conseille dans ses choix tout au long du projet.

stencil-1508277_960_720

Deuxième enjeu : s’adapter à tous les styles … sans imposer le sien

Un architecte d’intérieur, comme tout en chacun, possède ses propres goûts et attirances design personnelles, qui lui donneront sa « patte artistique » qui le distinguera d’un autre. Cependant, il doit être capable de se décentrer de ses préférences afin de s’adapter à tous les styles, sans jamais imposer le sien.

Les attentes du client priment naturellement, et il s’agira d’établir un équilibre entre l’expertise et les tendances du professionnel, et les envies et singularité du client et du bien en question afin de tirer ensemble le meilleur parti de l’habitat.

architecte-interieur

Troisième défi : allier communication, créativité et polyvalence

La communication se doit d’être l’une des plus grandes qualités de l’architecte d’intérieur. Savoir écouter le client, entendre ses envies, prendre en considération ses désirs et ses contraintes budgétaires notamment, est primordial. Il se doit également de savoir expliquer ses idées, au client comme aux prestataires qu’il dirige afin de veiller à une certaine clarté et transparence dans le processus de travaux. La confiance est au cœur de la démarche.

La créativité est naturellement une qualité recherchée par les clients et au centre de cette confiance : elle permet de s’adapter à chaque lieu et proposer des solutions inspirantes et séduisantes, tout en restant terre à terre.

La polyvalence, quant à elle, est intrinsèque au métier : la capacité à gérer les relations clients, les relations aux prestataires, la gestion administrative du projet (permis de construire notamment), la création de plans architecturaux faisant appel aux connaissances techniques du bâtiment…

architecte-interieur-bureau

Pour résumer, l’architecte d’intérieur c’est …

Ambition 0%
Ecoute & Communication 0%
Gestion de projet 0%
Créativité 0%
Initiative0%


Amnios Annecy

GRATUIT
VOIR